Saluer quelqu'un en France

Publié le par une-annee-dans-le-npdc.over-blog.com

En France, il existe différentes façons de dire bonjour à quelqu"un.

 

          La façon la plus commune est de dire "Bonjour" à la personne que tu rencontres, plus familièrement, tu diras "Salut" ou "Coucou". Lorsqu'il s'agit d'une personne inconnue ou âgée, tu peux ajouter son titre, par exemple: "Bonjour Monsieur" ou "Bonjour Madame".

En fin d'après-midi, début de soirée, on ne dit plus "Bonjour" mais "Bonsoir".

 

          A ces différentes façons de saluer une personne, s'ajoutent certains gestes. On peut "serrer la main" d'une personne qu'on connaît très peu ou pas du tout. On serre également la main de son patron et de certains collègues, du personnel des services publiques. Dans certaines familles, les hommes se serrent la main entre eux.

Les Français préfèrent "faire la bise" aux personnes qu'ils connaissent comme les amis, la famille, certains collègues et parfois même le patron.

 

Entre jeunes, il existe parfois des codes pour se dire bonjour comme se taper la main ou le poing.

 

Voici une vidéo intitulée l"art de la bise" qui résume tout ce qu'il faut savoir pour faire la bise en France. 

 

 

Exercice: A l'aide de la vidéo, complète les mots manquants:
 

          Simple comme ___1___ pour exprimer que quelque chose est facile.

Simple comme bonjour mais il ny a rien de plus ___2____ que de se dire bonjour en France surtout pour un ___3____ car les Français ne se disent pas juste salut ou ne se contente pas de se ___4____comme les Allemands, ils se font la bise et faire ____5___cest tout un art.

          Celui qui ne la pas appris dès le plus jeune âge comme les petits Français: « Allez, fais une bise à tata Géraldine », a souvent lair maladroit. Un peu ____6___ létranger se penche en avant, lèvres pointues et bras ballants, nosant pas toucher lautre ne sachant pas par quel ___7____ commencer, incertain sil faut poser les lèvres ou faire comme si on ____8___ lair. Ne riez pas, les pauvres élèves Allemands en échange scolaire connaissent tous ce terrible moment de ___9____ quand il se trouve face à leur famille daccueil et que tous le monde n’a qu’une idée en tête, leurs faire la bise.

 

Pour faire la bise, on doit se poser quatre questions: Quand? Qui? Comment? Combien?

 

Quand? Quand on se retrouve pour les ___10____, parfois le matin au travail et toujours quand on arrive chez des amis. Il est évident que le temps d’embrassade est proportionnel au nombre d’amis. Si vous débarquez dans une soirée où se trouvent déjà ___11____ personnes, vous avez le temps de mourir de faim avant de passer au buffet. Les Allemands qui ont l’___12____ de faire juste « Hallo » avec la main trouve ça toujours un peu fastidieux.  
 

Qui? Il faut prendre en compte le lien familial, ___13____ ou professionnel, l’âge et le statut de la personne. Par exemple, on ne fait pas la bise à son supérieur hiérarchique, ou plutôt on attend que ce soit lui qui la propose mais on s’embrasse abondamment entre___14____. Les hommes ça dépend, ils s’embrassent parfois quand ils sont amis ou membres de la même famille mais pas toujours. Entre ___15____, on s’embrasse beaucoup et les garçons semblent s’y mettre de plus en plus.

 

Comment? La bise crée une promiscuité immédiate, c’est un reniflement animalier et aussi une bonne base pour draguer. L’intensité, la ___16____ et la conviction qu’on met dedans sont donc variables et il faut se confier à son feeling. Si on ne connaît pas bien la personne, il est conseillé d’agir avec __17_____.

 

Combien? Ah! Nous voilà arrivés au problème du nombre. Les ___18____ en font deux, les Montpelliérains trois, à la Turballe on en fait quatre, dans le Gard c’est ____19____ et ainsi de suite. Quand on ne sait pas d’où vient une personne, on peut vivre un moment de flottement déstabilisant car il est très ____20___ de tenter une troisième bise quand la personne visée se détourne déjà ou de s’arrêter après deux bises quand l’autre meure d’envie de vous en faire quatre.

 

          Mais j’ai remarqué que même les Français ne savent pas avec précision combien de bises on fait selon les ____21____. On me dit qu’à Strasbourgs c’est deux, puis trois puis deux. Un originaire de Nemours affirme qu’ils en font quatre. D’autres me certifient que c’est deux.

 

          Pourquoi ces ___22_____? C’est qu’il y a un problème de classe sociale. En France, il faut savoir, il va toujours de la distinction des __23_____ sociales. Pour faire court, on pourrait dire que les bourgeois qui sont souvent radins on le sait, se contentent de deux bises tandis que les prolo ne __24_____ pas et ça s’arrête rarement avant quatre. Bref tout ça rend la vie ___25____ aux les Etrangers qui ne savent jamais trop comment se comporter. Moi je trouve que les Français devraient éditer une petite ___26___ de France de la bise qui indiquerait région par région et classe sociale par classe sociale le nombre de bises qu’on est censé faire lors de ses déplacements en France. A mon avis, ce serait aussi utile aux ___27_____ qu’aux autochtones.

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article